«Simone Veil - Aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement (...). C'est toujours un drame et cela restera toujours un drame.» livre.fr en page d'accueil
 
 
Actualité du livre boutique livre meilleures ventes Citations
 
 
 

Citations

Aucune femme ne recourt de gaieté de cœur à l’avortement (...). C'est toujours un drame et cela restera toujours un drame.
 
Aussi longtemps qu'on s'entend, qu'on partage, on vit ensemble.
 
Quand j’entends qu’on ne peut être bon que si l’on croit en Dieu, je suis effarée.
 
La religion, ça ne me dit rien.
 
Maman était une femme exceptionnelle. C’est la personne qui a le plus compté dans ma vie, je n’ai jamais pu me résigner à sa disparition.
 
On ne gâte jamais trop un enfant.
 
Je suis toujours rebelle ! C’est presque un réflexe : quand on me dit quelque chose, immédiatement, j’ai envie de dire le contraire.
 
C’est tout à fait extraordinaire qu’il ait fallu attendre Jacques Chirac pour que soit reconnue la responsabilité de l’Etat français dans la déportation des juifs.
 
L'avortement n'est jamais une victoire.
 
J'ai souvent eu l'impression d'être une femme alibi. Partout où je suis passée, j'ai entendu : «Mais si, on donne la parole aux femmes puisqu'il y a Simone Veil.»
 
Ma loi a bouleversé les relations entre hommes et femmes.
 
Fraternité et avenir, sous l'égide de ces beaux mots, qui ont naturellement cours chez nous, je suis fière d'être reçue par votre Compagnie.
 
Le danger n'est plus qu'on ne parle pas de la Shoah, mais qu'on en parle à mauvais escient.
 
La vie elle-même change tellement vite. C'est tellement difficile aujourd'hui de faire des pronostics sur ce que seront les choses dans dix ans.
 
Ma revendication en tant que femme c'est que ma différence soit prise en compte, que je ne sois pas contrainte de m'adapter au modèle masculin.
 
Je trouve que le temps passant, on vit de plus en plus facilement ensemble.
 
II faudrait des ressorts trop subtils et tout ensemble trop forts pour être fabriqués par des hommes.
 
Le critère esthétique et le côté bien comme il faut sont de moins en moins présents dans mon cahier des charges.
 
Assembler un album, c'est comme faire le montage d'un film.
 
Une chanson pas finie, ça s'entend tellement !
 
Sans la Bretagne, la France ne serait pas ce qu'elle est. Mais sans la France, la Bretagne ne serait pas ce qu'elle est, non plus.
 
C'est joli la Bretagne, et puis c'est pas loin de la France.
 
Quand les mouettes ont pied, il est temps de virer.
 
Qui trop écoute la météo, passe sa vie au bistrot.
 
C'était à lui que la Bretagne était redevable de la sage administration établie depuis quarante ans, pour la répartition et la perception des impôts.
 

 




Stratégie, Casse têtes, Logique, réflexion, Adresse, Puzzle...
Retrouvez tous les jeux gratuits sur Flibus.com


     
Recherche de Livres - Livre de poche - Le Guide du Livre - lefigaro.fr - Jeux gratuits
Jeux Concours - Mentions légales - Réalisation site internet