«Daniel Defoe - Quand l’innocence termine, la fierté commence.» livre.fr en page d'accueil
 
 
Actualité du livre boutique livre meilleures ventes Citations
 
 
 

Citations

Quand l’innocence termine, la fierté commence.
 
Une crainte prévoyante et précoce est mère de toute sécurité.
 
Pourquoi sommes-nous au monde, sinon pour amuser nos voisins et rire d'eux à notre tour ?
 
Est-il possible d’aimer quelqu’un tellement que cela vous donne du plaisir, un incommensurable plaisir de le faire souffrir ?
 
La liberté ne peut pas être une institution. La liberté n'existe que dans le mouvement de conquête de la liberté.
 
Celui qui lutte contre les monstres doit veiller à ne pas le devenir lui-même.
 
Il n'est pas donné à chacun de prendre un bain de multitude : jouir de la foule est un art.
 
Que l'on soit chrétien, musulman, nationaliste, agnostique, athée, il nous faut d'abord apprendre à oublier nos différences.
 
Qui voit la figure humaine correctement : le photographe, le miroir ou le peintre ?
 
Le cinéma, c’est une parenthèse enchantée.
 
En un mot, la poésie ne peut exister sans l'émotion, ou, si l'on veut, sans un mouvement de l'âme qui règle celui des paroles.
 
Où le choix commence, finissent le paradis et l’innocence.
 
Ce que j'adore dans ma nomination aux Oscars, c'est l'idée que je figurerai sur cette liste jusqu'à la fin des temps.
 
Le cinéma est fait pour tous ceux dont la curiosité est le plus grand défaut.
 
Je t'aime - cette parole est la plus mystérieuse qui soit, la seule digne d'être commentée pendant des siècles.
 
La passion reste en suspens dans le monde, prête à traverser les gens qui veulent bien se laisser traverser par elle.
 
La musique. C'est un cadeau de la vie. Ça existe pour consoler. Pour récompenser. Ça aide à vivre.
 
Dans les guerres, ce ne sont peut-être pas les enfants que l’on vise, mais c’est eux que l’on tue.
 
L'amour, c'est l'aile que Dieu a donnée à l'homme pour monter jusqu'à lui.
 
Que tu lui donnes un crayon Et l’enfant bâtit sa maison.
 
Un bonheur aplanit cent malheurs.
 
Le fascisme, ce n’est pas d’empêcher de dire, c’est d’obliger à dire.
 
Si vous voulez aller sur la mer, sans aucun risque de chavirer, alors, n'achetez pas un bateau : achetez une île !
 
Quand le mort repose, laisse reposer sa mémoire.
 
L’art est un jeu. Tant pis pour celui qui s’en fait un devoir !
 

 




Stratégie, Casse têtes, Logique, réflexion, Adresse, Puzzle...
Retrouvez tous les jeux gratuits sur Flibus.com


     
Recherche de Livres - Livre de poche - Le Guide du Livre - lefigaro.fr - Jeux gratuits
Jeux Concours - Mentions légales - Réalisation site internet